Dossier 2016

La belle histoire de la littérature africaine pour la jeunesse : 2000-2015

Que s’est-il passé durant ces quinze dernières années ? Où en est cette littérature ? Ce dossier met en lumière les tendances générales mais aussi les spécificités par pays, par le biais de panoramas et d’entretiens ainsi que d’une carte interactive pour découvrir auteurs, illustrateurs et éditeurs d'Afrique subsaharienne francophone.

  • Des regards transversaux

  • Carte de la littérature africaine francophone pour la jeunesse

  • Deux pays, deux parcours

  • Des collections innovantes

  • Des auteurs phare

› Accédez au sommaire de l'édition

› Accédez à tous les dossiers

TAKAM TIKOU

Novembre 2016

Ill. de Rima Koussa extraite de  [Une journée dans la vie de ma mère, enseignant

Que peut-on faire là où les enfants manquent cruellement de livres et de bibliothèques ? Deux initiatives, l'une à Sharjah, l'autre au Cameroun, montrent des voies d'action possibles : « Une lueur d'espoir en enfer. Des éditeurs viennent au secours des enfants dans les zones de conflits avec des livres », de la Sheikha Bodour Al Qasimi, en Vie du livre et « Un prix pour dynamiser les bibliothèques du Cameroun », de Christophe Tadja Tchuingue, en Vie des bibliothèques.

À découvrir également, dans cette édition, quatre nouvelles bibliographies couvrant l’Afrique, le Monde arabe, la Caraïbe et l’océan Indien, avec de belles lectures en perspective !

› Accédez à l'intégralité de l'éditorial


Bibliographies des 4 mondes

trois soldats congolais 1914, illustration de Barly Baruti, extraite de Madame L

Les BD et les contes ont une belle place parmi les livres présentés ici. À l’occasion du centenaire de la Guerre de 1914-18, Madame Livingstone évoque l’affrontement des troupes belges et congolaises et les forces allemandes, sur le lac Tanganyka ; la série Kouka continue sa lutte contre la corruption au Burkina Faso... Et signalons un petit volume exceptionnel, Le Bonheur de lire ou le combat d'un bibliothécaire guinéen, accessible aux adolescents et qui confortera les bibliothécaires dans l’exercice de leur métier !

› Accédez à la bibliographie de l'Afrique

› Téléchargez la bibliographie de l'Afrique au format PDF

Ill. de Rima Koussa extraite de  [Une journée dans la vie de ma mère, enseignant

De belles découvertes dans cette sélection ! Des thématiques variés, des textes engagés, des histoires ancrées dans la vie quotidienne des enfants ou faisant appel à leur imaginaire, des contes, des romans de science-fiction, des poèmes, des albums, des documentaires… Tout, dans cette sélection, illustre la vitalité de la littérature de jeunesse du Monde arabe. Notons les achats de droits d’ouvrages venant de pays arabes et édités en version bilingue à Marseille par Le Port a jauni, ou l’édition en arabe d’ouvrages préalablement publiés en français. Saluons la naissance de Ossass-Stories, maison d’édition basée à New York, qui fait le choix courageux de publier des albums en dialecte syrien : des frontières qui tombent, des ouvrages qui circulent et qui voyagent… Une ouverture bienvenue en ces temps où bien des portes et des mentalités se ferment.

› Accédez à la bibliographie du Monde Arabe

› Téléchargez la bibliographie du Monde Arabe au format PDF

Mon imagier des animaux de Guyane, photographies de Thierry Montfort, Plume vert

Toujours attentive à la flore et la faune des Antilles et de Guyane, si riches, cette nouvelle sélection  témoigne de l’importance de la nature. Sous forme de documentaire, certes, mais aussi le recueil de fables créoles écrites par Alfred et Auguste Saint-Quentin, au 19e siècle reprises et remarquablement actualisées par Pierre Appolinaire Stephenson. Le monde animal est au cœur des préoccupations des jeunes lecteurs. Belles promenades et bonnes lectures à tous !

› Accédez à la bibliographie de la Caraïbe

› Téléchargez la bibliographie de la Caraïbe au format PDF

Illustration de Solen Coeffic extraite de L’Étrange nuit de Mahiya, Malo Griès,

Flore et faune sont à l'honneur dans cette bibliographie. Que ce soient les documentaires ou les albums, on trouve un vrai souci d’enseigner aux jeunes lecteurs la protection de la nature, son importance, ses secrets et ses fragilités. C'est un des points forts de cette sélection. Cependant, la bande dessinée a toujours une place de choix, particulièrement pour restituer l'Histoire de ces pays. Enfin, une mention spéciale au roman de Patrick Durville qui a obtenu le Prix insulaire d’Ouessant ! Des lectures pour tous les goûts !

› Accédez à la bibliographie de l'Océan Indien

› Téléchargez la bibliographie de l'Océan Indien au format PDF


Vie des bibliothèques

Un prix pour dynamiser les bibliothèques du Cameroun

18/11/2016
portrait photo de Christophe Tatdja Tchuingue

L’association SEDD créé des bibliothèques mobiles, mène des actions de formation et, depuis 2015, organise le Concours national de la meilleure bibliothèque au Cameroun. Pourquoi ce concours ? Christophe Tatdja Tchuingue, coordonnateur de SEDD, répond et ce faisant, dresse l’état des lieux des bibliothèques pour la jeunesse dans ce pays.


Le 2ème Sommet africain des bibliothèques publiques : innovation et développement

29/07/2016
portrait de Doreen Appiah

En 2012 se tenait pour la première fois un Sommet des bibliothèques publiques africaines, une rencontre exceptionnelle dont Takam Tikou a rendu compte. Ce premier sommet avait mis en évidence le besoin de politiques nationales en faveur d'un nouveau modèle de bibliothèque pour tous, véritable outil pour le développement. Depuis, une association panafricaine a vu le jour en 2013, l’AfLIA (Association Africaine des Bibliothèques et des Institutions d’Information) ainsi qu’un Réseau des bibliothèques publiques africaines. Ce Réseau échange activement par le biais d’un groupe Facebook de 700 membres : une possibilité précieuse de partage d’expériences et d’information, à saisir par les bibliothécaires des pays d’Afrique francophone – pour l’instant, les membres du groupe viennent surtout d’Afrique anglophone…

Quatre ans après le premier Sommet à Johannesbourg, la deuxième édition s’est tenue au Swaziland, autour du thème de l’innovation pour le développement. Compte-rendu de ce 2ème Sommet auquel, malheureusement, peu ou pas de bibliothécaires d’Afrique francophone ont participé.


Qu’en est-il de la bibliothèque pour enfants de Lampedusa, deux ans après sa création ?

19/07/2016
Les enfants se précipitent à la bibliothèque de Lampedusa. Photo par Sylvia De L

Lampedusa, une île italienne tout au Sud de la Méditerranée, fait régulièrement la une de l’actualité : des migrants venus des côtes d’Afrique du Nord essaient de l’atteindre sur des embarcations de fortune dans le but de mettre le pied en Europe. Beaucoup meurent en chemin. Ceux qui arrivent à Lampedusa sont placés dans un centre  de premier accueil, avant d’être transférés ailleurs en Italie. Par ailleurs, mille enfants et adolescents italiens vivent tout au long de l’année sur cette île où il n’y a aucun établissement culturel. Deborah Soria, d’IBBY Italie, a eu une idée simple : y créer une petite bibliothèque pour tous les enfants et les jeunes, migrants ou habitants de l’île.

 Dans son article « Création d’une bibliothèque pour enfants sur l’île de Lampedusa : IBBY en action », publié dans Takam Tikou en mars 2014, elle a raconté la naissance de la bibliothèque des enfants de Lampedusa. Elle y a décrit les premières étapes de la mise en œuvre de ce projet, initié par IBBY Italie à partir d’une idée qui s’est très vite avérée moins « simple » que prévu.

Qu’en est-il deux ans plus tard ? Françoise Ballanger s’est rendue en mai 2016 à Lampedusa. Elle a visité la bibliothèque et a rencontré des adultes et des enfants impliqués dans l’aventure. Cela lui a permis de mesurer leur enthousiasme et le chemin parcouru, même si le projet a beaucoup évolué et se renouvelle sans cesse…


› Toute la vie des bibliothèques

Vie du livre

Une lueur d'espoir en enfer

09/11/2016
Photographie de la Sheikha Bodour al Qasimi

Les éditeurs ont-ils un rôle à jouer dans l’accès aux livres et à la lecture des enfants vivant dans des zones de conflit, ou pris dans les flux migratoires ? N’est-ce pas plutôt l’apanage des bibliothèques et des organismes de promotion de la lecture ? La Sheikha Bodour al Qasimi, fondatrice de la maison d’édition Kalimat et de la section émirienne d’IBBY, et membre du comité exécutif de l’International Publishers Association, est catégorique : les éditeurs doivent s’engager concrètement en faveur de la littératie1, notamment auprès des populations qui en ont le plus besoin. Elle nous livre ici un appel personnel et militant.


Les dessins animés égyptiens : des débuts prometteurs aux défis actuels

16/03/2016
Photographie de Ahmed Fawzi

L’Égypte a été pionnière dans la production de dessins animés dans les pays arabes, dans les années 1930. Après avoir connu un âge d’or qui a rayonné sur l’ensemble du Monde arabe, cet art fait face aujourd’hui aux mêmes défis que ceux rencontrés par l’édition de livres pour la jeunesse. Les questions relatives au choix de la langue, comme celle de créer en arabe dialectal du pays ou en arabe standard moderne, les enjeux d’une production locale en prise avec une littérature importée en masse de l’étranger, l’ancrage à définir entre tradition et modernité, le poids des choix culturels de l’État, sont clairement des problématiques communes aux deux domaines. Ahmed Fawzi, créateur engagé de dessins animés, apporte un éclairage édifiant sur l’histoire de cet art en Égypte, les difficultés actuelles et les perspectives d’un avenir potentiellement enthousiasmant.


D'hier à demain : La littérature pour la jeunesse d’Afrique du Sud a pris son envol

10/11/2015
portrait photo de Jay Heale, copyright Metz Press

La littérature sud-africaine pour la jeunesse est la plus prolifique du continent. Voici un panorama de son développement, de l’époque de l’apartheid jusqu’à aujourd’hui, par un grand spécialiste, Jay Heale. Points forts, auteurs marquants, problématiques actuelles, initiatives pour donner accès à cette littérature aux jeunes… Si ce texte – communication présentée au congrès de l’IFLA au Cap en août 2015 – se centre sur la production en anglais, il aborde également la publication dans les autres dix langues officielles depuis l’avènement de la démocratie en 1994.

Le texte de Jay Heale est suivi d’une bibliographie des livres pour la jeunesse d’auteurs sud-africains traduits en français.


› Toute la vie du livre