Bibliographie de l'Afrique

Un chat habillé élégamment d'un costume, avec chapeau et canne, porte un panier

Bakame au Rwanda, Éburnie, NEI-Ceda et Vallesse en Côte-d’Ivoire, Ntsamé au Gabon, Albasa au Niger, AGO au Togo… On se réjouit de voir l’édition africaine occuper une large place dans cette bibliographie en affichant une belle créativité dans les différents genres, notamment en livres d’images (dont nombre de titres à portée documentaire), en romans et en contes.

Une belle moisson de titres en livres illustrés (18) dont deux couronnés par des prix internationaux : L’Ogre de la plantation de cacao (Éburnie) alerte sur le travail des enfants et La Veste de Grégoire (Vallesse) donne au conte d’explication une tonalité bien contemporaine. Des ouvrages à hauteur des petits leur parlent d’eux, de leur famille, du monde à leur portée. C’est ce que nous proposent les éditions Bakame – avec des titres en kinyarwanda et multilingues – et les éditions Vallesse, qui développent également romans et contes.

Pour un peu plus grands, des albums pour faire rire et distraire, mais aussi sensibiliser à des sujets plus complexes comme la dyslexie (Le Mal des mots) ou réfléchir à sa place dans le monde d’aujourd’hui (Petits messages aux enfants du monde).

Des romans s’ancrent dans l’Histoire pour évoquer un monde colonial (Les Bannis du grand masque), relater une histoire touchante inspirée de faits réels avec un tirailleur sénégalais échoué à l’ile de Ré (Le Chant noir des baleines). Des récits parlent d’enfance maltraitée ou douloureuse (Vie de tribulation, Singali l’orphelin), de racisme aussi et de force morale lorsqu’on a été adoptée en France et que sa vocation absolue est la danse (les Pointes noires). Maison sans fenêtres : enfances meurtries en Centrafrique est un reportage graphique alliant photos et dessins pour témoigner avec pudeur et une très grande puissance de la situation dramatique de l’enfance dans ce pays.

Retour aux sources en poésie et musiques de l’enfance (Comptines de Cajou et de Coco. 24 chansons des rivages de l'Afrique jusqu'aux Caraïbes). Une immersion pleine de grâce en une multitude de langues d’une rive à l’autre de l’Atlantique.

Et bien d’autres titres encore… Belles lectures pour tous en perspective.

› Téléchargez la bibliographie de l'Afrique au format PDF

› Accédez aux archives des bibliographies de l'Afrique


Livres d’images

Tiens-toi droite

Par Rémi Courgeon

Rémi Courgeon est un auteur et illustrateur français, qui a réalisé une vingtaine d'albums chez divers éditeurs, ainsi que des carnets de voyage au Mali et au Kenya.

Pour aider les petites filles à grandir à Djougou (Bénin), on leur posait toutes sortes de choses sur la tête. Le jeu consistait à deviner le poids de ce qu'on porte. De l'eau bien sûr, mais est-ce encore utile aujourd'hui quand on dispose d'un robinet à proximité ? Puis on porte du mil, qui sert à faire de la bière, que l'on porte aussi pour la vendre. Les jeunes femmes portent un bébé dans le dos, un autre dans le ventre, « et toute leur vie sur la tête ». Puis on est sollicitée pour porter des choses plus dangereuses, et on se retrouve impliquée dans de sombres trafics. Adjoa ne tombera pas dans le piège et découvrira l'amour, qui transforme les pistolets en marteaux.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Contes d'Afrique

les animaux. Livre-CD

Par Rémi Courgeon

Le musicien-conteur Souleymane Mbodj a déjà publié plusieurs recueils de contes africains chez Milan. Celui-ci, accompagné d'un CD, reprend 4 histoires déjà au sommaire de Contes d'Afrique (Milan, 2013) dont la célèbre « Pierre qui parle ». Dans le CD, de sa voix chaude, s'accompagnant à la guitare, il raconte calmement ces histoires d'animaux, terminant son récit dialogué par une petite morale parfois étrange, pratique très courante des conteurs africains. Roland Garrigue illustre dans un style très vivant, proche de la BD, ces fables avec des animaux anthropomorphisés pour certains, dans une veine plutôt comique.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Contes et légendes du Fouta traditionnel

Par Aïssatou Diallo

Aïssatou Diallo est originaire de Labé en République de Guinée, plus exactement du Fouta Djalon, château d'eau montagneux de l'Afrique de l'Ouest, habité par une population peul et soussou. Dans une langue simple et agréable à lire, nous découvrons huit récits variés : des légendes, des contes étiologiques, des fables et des contes merveilleux. « Pourquoi les singes vivent dans les arbres », sorte de « Planète des singes » où les grands animaux prennent le pouvoir sur les hommes, ou encore « L'Oranger magique », conte merveilleux où l'on retrouve le motif de l'arbre protecteur de l'orpheline maltraitée par sa marâtre, un récit universel. D'autres contes abordent le thème de la polygamie avec toujours ce souci d'éduquer et de distraire présent dans de nombreux contes africains. L'illustration, épurée et légère, permet de visualiser les différents coiffures et vêtements décrits dans le texte.

› Accédez à la notice intégrale


Contes

Le Serpent magique

Par Olivier Timma

Le récit inspiré de l’oralité traditionnelle, restitue un pan de l’histoire du Cameroun en expliquant la migration béti.

La première édition est sortie en 2009 aux éditions Tropiques du Cameroun et dans un autre format. Elle avait fait alors l'objet d'une notice critique (avec un cœur !) de Marie-Paule Huet dans Takam Tikouqui situait le contexte en introduction : « Cet album reprend l’un des mythes fondateurs des Béti : leur traversée, au XVIIe siècle, de la Sanaga, un grand fleuve du Cameroun, pour fuir les Tikar, chasseurs « en quête de pâturages pour leurs bétails » et les Vouté « qui profitent de cette situation pour régler un ancien contentieux ».

› Accédez à la notice intégrale


Chansons et comptines

Comptines pour chanter l’Afrique

Livre-CD

Par Collectif

Dix courtes chansons originaires du Congo, du Mali, du Sénégal, du Rwanda et du Togo. C'est un plaisir de découvrir deux titres originaux écrit par le musicien angolais Lulendo, de chanter en français et lingala avec le Belge Gibus, de réécouter le célèbre « Olélé » et quatre autres titres issus de l'album Chansons et comptines du baobab. Même si on ne connaît pas le mina, le solenké, le wolof, on reprendra facilement les refrains grâce aux paroles contenues sur les pages cartonnées du petit album.

› Accédez à la notice intégrale


Romans

L’Ange gardien

Loin du monde comme il est…

Par Didier et Jessica Reuss-Nliba

Au Cameroun, Victor et Pol vivent dans une grande misère. Devenus enfants des rues après la mort de leurs parents, les jumeaux se débrouillent tant bien que mal pour se nourrir et survivre seuls. Un jour, invités par une camarade de classe dans sa maison, ils volent de l’argent, mis sur leur route, pensent-ils, par leur ange gardien. Malgré la honte qu’ils éprouvent, ils décident d’utiliser intelligemment cet argent afin de se construire un avenir.

› Accédez à la notice intégrale


Romans

Coup de cœur

Le Défi de Prodige

Par Didier et Jessica Reuss-Nliba

La petite Prodige vit avec sa famille en République Démocratique du Congo. Depuis l’âge de six ans, elle travaille dans des mines de diamant, comme ses frères et sœurs. En accompagnant son père à Kinshasa dans le but de vendre leurs pierres, Prodige entend par hasard une chorale. Charmée par les chants, elle retourne à chaque voyage hebdomadaire écouter en cachette les répétitions des fillettes de son âge. Elle est bientôt remarquée par la chef de chœur, qui l’intègre à sa formation et remarque ses talents de chanteuse.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Mission pas possible

Par Marguerite Abouet

Pour le huitième épisode de ses aventures, Akissi nous annonce une grande nouvelle : elle va partir en France ! Elle a une mission : retrouver l'infirmière Marguerite que son grand-père a connue lors de la guerre en 1944. Cette révélation sème le trouble dans l'esprit d'Akissi : est-elle vraiment l'enfant de ses parents ou descend-elle de cette dame au « prénom de vieille blanche morte » (!) ?

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Morts par la France

Thiaroye, 1944

Par Patrice Perna

Patrice Perna a mené une enquête au Sénégal sur les événements de Thiaroye, dont il a rendu compte dans un article publié dans la revue XXI n°39 de l'été 2017, « Nos crimes en Afrique ». L'article est republié in extenso à la fin de l'album. Sa démarche a pour origine les travaux d'Armelle Mabon, historienne et chercheuse à l'Université de Bretagne-Ouest, qui a consacré des années de travail à démêler les mystères et dénoncer les mensonges qui entourent cet épisode peu glorieux de l'histoire coloniale.

› Accédez à la notice intégrale


Bandes dessinées

Coup de cœur

Un si joli jardin

Par Marguerite Abouet

Marguerite Abouet est une écrivaine, scénariste et réalisatrice ivoirienne, qui vit en France depuis l'âge de douze ans. Sa bande dessinée Aya de Yopougon a remporté un grand succès et a été adaptée au cinéma en 2013. Voir son interview sur le site Clique.

Donatien Mary est un auteur et illustrateur français. On trouvera dans un article du Figaro une description très intéressante de la manière dont il conçoit son travail, à partir des détails de l'une des planches de l'album

› Accédez à la notice intégrale


Documentaires

Grand-père Mandela

Par Zindzi, Zazi et Ziwelene Mandela

Sean Qualls est un illustrateur américain qui vit à Brooklyn.

Zindzi, qui est la fille de Nelson Mandela, raconte son histoire à ses petites filles, Zazi et Ziwelena. C'est un récit à hauteur d'enfant. Elle décrit l'enfance de Nelson en milieu rural et ses origines familiales prestigieuses. Elle insiste sur la période de l'incarcération de son père quand elle-même était encore petite, et sur ses conséquences sur leur vie familiale. Elle relate les combats qui ont mené à sa libération, et est relativement brève sur l'action politique de Nelson Mandela par la suite. Elle explicite des mots importants de façon simple : l'apartheid, la justice.

› Accédez à la notice intégrale


Ouvrages de référence

La Méthodologie de création esthétique contemporaine

Par Idrissou Njoya

Conçu par un artiste enseignant en université, à mi-chemin entre ouvrage théorique sur les processus de création artistique et méthode de création en design, cet essai se veut une introduction à l’art africain à partir de la culture bamoum du Cameroun. Très structuré, didactique et bien expliqué, abondamment illustré, avec tout un chapitre consacré aux applications pratiques, c’est avant tout un manuel destiné aux enseignants et étudiants en université.

› Accédez à la notice intégrale


Presse

Coup de cœur

Planète J’aime lire : de la grande section au CE2

Par Collectif

Voici une excellente revue pour les 5-8 ans, qui vise à susciter leur envie de lire. Mission réussie ! Le magazine, assez long (50 pages), comprend une grande histoire de 24 pages que l’enfant peut lire seul dès 7 ans, des jeux éducatifs (ranger des nombres par ordre croissant, compléter des suites, …), des devinettes, des bandes-dessinées, une recette de cuisine à faire avec ses parents. La mise en page est attrayante, les histoires et illustrations adaptées aux enfants, le tout dans un contexte africain.

› Accédez à la notice intégrale


Presse

Coup de cœur

Planète Okapi : le mag’ des CM1, CM2, 6e et 5e

Par Collectif

Excellent magazine pour les 9-13 ans ! Il s’adresse aux jeunes d’Afrique de l’Ouest et leur présente une foule de sujets et divertissements susceptibles de les intéresser, dans un beau format riche en dessins et photos. Il comporte des brèves du monde (actualités internationales, culturelles ou scientifiques), une initiation à l’anglais, des réalisations manuelles (fabriquer une toupie par exemple), l’interview d’une personnalité africaine, de petits jeux développant l’observation et la réflexion. On y trouve aussi de courtes bandes-dessinées et des blagues bien sûr !

› Accédez à la notice intégrale


Ouvrages de référence

Coup de cœur

La Transmission des valeurs dans les romans pour la jeunesse sur l’Afrique subsaharienne (France, Allemagne, 1991-2010). Les pièges de la bonne intention.

Thèse de doctorat dirigée par Xavier Garnier, soutenue le 8 février 2017, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 521 p. En ligne

Par Élodie Malanda

Cette thèse remarquablement structurée analyse plus de 120 romans pour la jeunesse sur l’Afrique subsaharienne parus en France et en Allemagne entre 1991 et 2010. Ce travail comparatiste et bien documenté, qui a bénéficié du bilinguisme de son auteure luxembourgeoise, offre un angle de vue inhabituel sur une littérature riche et variée et permet de découvrir les différences d’approches entre la France et l’Allemagne concernant les publications destinées aux jeunes.

› Accédez à la notice intégrale