Bibliographie du Monde Arabe

Ill. de Raouf Karray, extraite de [La Porte bleue] الباب الأزرق, de Sonia Nimr,

Quel plaisir que de vous proposer une sélection avec autant de coups de cœur ! L’imaginaire et l’humour occupent une place importante dans ces ouvrages pour enfants et adolescents qui nous viennent des pays arabes. La prédominance des albums se confirme, et les bandes dessinées, traduites ou créées directement en arabe, se font remarquer dans le paysage éditorial : ainsi, saluons le travail des éditions NOOL Books, créées en 2018 à Paris, qui se dédient exclusivement à la bande dessinée en arabe. Notons la création d’une nouvelle collection, Jad et Tala جاد وتالا chez Dar al-Salwa, en Jordanie, avec des titres ancrés dans la vie quotidienne des 3 ans et plus, un public souvent négligé dans la littérature pour la jeunesse du Monde arabe. Cette sélection de notre Comité de lecture Monde arabe témoigne de la vitalité d’une production en plein essor. Bonnes lectures !

› Téléchargez la bibliographie du Monde Arabe au format PDF

› Accédez aux archives des bibliographies du Monde Arabe


Livres d’images

Coup de cœur

[Affamés]

جائعون جدا

Par Anas Abou Rahma

« Nous avions très faim, mais les lasagnes de maman étaient encore en train de cuire dans le four. On ne pouvait pas attendre, alors on s’est mis à courir et à sauter partout. La fève a dévoré l’ogre (habbat al-foul akalat al-ghoul), la noisette a dévoré l’hôtel (habbat al-boundounq akalat al-foundouq)… »

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Arij]

أريج

Par Obada Taqla

De retour de l’école, Arij est maussade : la ville est polluée, pleine de fumées et d’odeurs désagréables. D’habitude, sur le chemin de la maison, elle croise « La grand-mère des roses » qui vend à bas prix des fleurs sur une charrette ; elles se parlent un peu au milieu des parfums des fleurs, et cela égaie la journée de la petite fille. Mais voilà, aujourd’hui la grand-mère des roses n’était pas à l’endroit habituel…

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Assil]

أصيل

Par Salma Koraytem

La petite Yara a une relation privilégiée avec Assil (ou Pur-sang), le cheval qu’elle monte. Elle lui raconte ses secrets et a l’impression qu’il comprend tout ce qu’elle lui dit. Yara s’entraîne à la course d’obstacles avec Assil et elle a hâte de montrer son savoir-faire à ses parents ! Mais le jour où les parents viennent pour assister à l’entraînement pour la première fois, tout va de travers ! Yara est tendue, nerveuse, et Assil rate tout : il refuse de sauter le premier obstacle, et quand Yara insiste pour le faire sauter, il la désarçonne. La désillusion de la fillette est immense…

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Le Berger des boules de neige]

راعي كرات الثّلج

Par Laura Romero

Martin fait des boules de neige qui se mettent à le suivre, à bondir quand il bondit ! Ravi, il décide de devenir le berger des boules de neige. Il les cajole, leur raconte des histoires, joue à cache-cache avec elles. L’hiver avance, les boules deviennent de plus en plus grosses et facilement repérables durant les différents jeux. Mais voilà que le printemps arrive. Les boules fondent et à leur place poussent des fleurs blanches. Et notre berger des boules de neige se transforme en berger des fleurs…

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Le Camion d’Oncle Radi]

شاحنة العم راضي

Par Antoine M. Al-Chartouni

Oncle Radi (signalons que ce prénom signifie « satisfait, content de son sort ») se lève chaque matin au chant du coq, entasse 40 briques de parpaing sur le vieux camion qu’il a hérité de son père et va les livrer sur un chantier de construction. Mais un jour sa femme lui dit : « Si tu en mettais 10 de plus, tu pourrais gagner un peu plus d’argent. » Oncle Radi calcule : « 40 briques + 10 briques, ça fait 50 briques ». Il les charge sur son camion et va les livrer...

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Collection Jad et Tala]

سلسلة جاد وتالا

Par Taghreed al-Najjar

Sans monstres ni paillettes, cette collection se concentre sur les événements de la vie quotidienne de Jad et de Tala, frère et sœur. Ainsi, nous suivons Jad et Tala durant une visite chez la femme médecin pour un vaccin : les deux enfants apprennent à dépasser leur crainte de l’aiguille grâce à la ruse de la femme médecin. Dans un second album, ils sauvent un oiseau inanimé trouvé dans le jardin, le soignent et le libèrent dès qu’il reprend des forces. La troisième aventure se déroule au zoo : la complicité de Jad et Tala est mise à rude épreuve : quel animal voir en premier ? La dispute éclate… Et le doudou de Tala est fait prisonnier par un singe dans une cage. Jad trouve le moyen de sauver le doudou… Et regagne l’estime de sa sœur !

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Damas. Histoire d’une ville]

دمشق. قصة مدينة

Par Alaa Morteza

Originaire de la ville de Damas, l’autrice, Alaa Morteza, présente l'histoire de la ville où elle a grandi, une ville qui a vu naître sur son sol de multiples civilisations. L’autrice s’appuie sur les recherches d'historiens, d'archéologues et remonte les traces d'une existence qui date de 9 000 ans avant notre ère. Ses illustrations s'inspirent de l’art de la miniature représenté dans les anciens manuscrits.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[Des maisons dans les arbres]

منازل في الأشجار

Par Al-Hassan Benmouna

Un garçon plante un saule dans un petit jardin. Et si cet arbre grandissait, grandissait, si ses racines si fortes sortaient de terre et soulevaient une maison ? Et si, petit à petit, toutes les constructions étaient soulevées de terre par leurs racines ? On aurait une ville suspendue dans les airs ! Et comment feraient les habitants pour descendre, monter, ou aller d’un endroit à l’autre ? Ils utiliseraient des échelles fabriquées spécialement par un menuisier, peut-être. Et imaginons qu’un jour nous passions dans le coin, nous pourrions dormir dans une maison qui se balancerait doucement…

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[Écoute-moi]

اسمعني

Par Rania Hussein Amin

Karim aimerait bien que son papa partage avec lui le plaisir qu’il a à observer les oiseaux par la fenêtre, à construire une maison en cube, qu’il l’aide à faire son devoir de calcul… Mais Papa est toujours occupé : téléphone, match de foot, discussion avec Maman… Et la phrase que Karim rêve de lui dire reste coincée dans sa gorge et commence à l’étouffer. Jusqu’à ce qu’un jour, elle finisse par sortir : « Papa, tu veux bien me raconter une histoire ? ». Papa le serre dans ses bras, lui raconte une histoire, joue avec lui. Et depuis qu’il a réussi à prononcer cette phrase magique, le père et le fils passent de longs moments à parler et à jouer ensemble.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Éléphant, girafe ou cigogne ?]

فيل زرافة أم لقلق؟

Par Nahla Ghandour,

Quelle histoire déconcertante que celle de cet album ! Une petite fille raconte qu’elle joue avec ses amis et ses frères et sœurs dans le jardin. Ils aiment par-dessus tout grimper dans les branches du grand arbre et y jouer. Mais la petite fille ne peut pas le faire, elle se retrouve toute seule au pied de l’arbre. Le texte ne dit pas pourquoi, mais l’illustration la représente appuyée sur deux béquilles. Et la voici qui imagine des moyens d’accéder aux branches de l’arbre : en s’asseyant sur la trompe d’un éléphant qui la porterait jusqu’aux branches ? Accrochée au cou d’une girafe ? Portée par une cigogne ? Et puis tout d’un coup, sans transition, la voilà perchée sur une branche, appuyée sur ses béquilles, entourée d’enfants. On ne saura pas comment cela s’est fait.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Fouchtakatou]

فوشتاكاتو

Par Maryam al-Jamal

Sur la couverture de cet ouvrage, le visage de Nagham : elle regarde le lecteur à travers ses doigts écartés qui couvrent en partie son visage. Retournons le livre. Nous voyons l'arrière de la tête de Nagham, et au premier plan, un écureuil qui nous regarde, lui aussi, à travers ses doigts écartés.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Je suis un géant]

أنا عملاق

Par Mohammed Darwich

Un petit garçon rêve de devenir un géant. Cela lui faciliterait tellement la vie ! Il pourrait acheter des glaces avant tout le monde,  traverser la rue plus facilement, et gagner au football avec ses amis. Sauf qu’être géant, ça n’a pas que des avantages…

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

Coup de cœur

[Le Meilleur monde du monde]

أحلى عالم في العالم

Par Laura Romero

Lucas construit un monde avec des briques : des tours, une route… Survient le renard, qui trouve ce monde fabuleux. Il voudrait bien y vivre, mais voilà, il lui faudrait une forêt pour y mettre son terrier. Qu’à cela ne tienne : Lucas « construit » une forêt. Après c’est au tour de l’ours, puis de l’oie, du berger, du dragon, de l’ogre et de la sirène de s’extasier devant ce monde et de demander des aménagements spécifiques. À la fin, Lucas a créé le plus fabuleux des mondes où lui-même peut vivre, un monde peuplé par tous les personnages qu’il a rencontrés.

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Mes chaussettes folles]

جواربي المجنونة

Par Hanada Taha

Un petit garçon nous présente ses chaussettes, ses nombreuses chaussettes, étonnantes et surprenantes. L'illustrateur argentin Joaquín Campllonch s'en donne à cœur-joie pour mettre en scène toutes ces chaussettes, utilisant tantôt la pleine page, tantôt la double-page, et jouant sur les oppositions de taille, de forme, et d'utilisation imaginée : il fait d'une chaussette une montagne, d'une autre une maison, d'une troisième, une niche pour le chien...

› Accédez à la notice intégrale


Livres d’images

[Nous sommes tous des artistes]

كلنا فنانون

Par Shama Khan

Un album avec des personnages hauts en couleurs pour parler d’art. L’art est partout, et à la portée de tous. Nous sommes tous artistes car nous pratiquons l’art lorsque nous découpons des papiers, peignons des toiles sur le mur du salon, ou quand nous fabriquons des origamis avec les documents des parents, ou lorsque nous assemblons les légumes et les fruits dans la cuisine pour en faire un gratte-ciel.

› Accédez à la notice intégrale