Livres d’images — Monde Arabe

[Damas. Histoire d’une ville]

دمشق. قصة مدينة

Langue : arabe

Auteur : Alaa Morteza
Lieu d'édition : Gizeh
Éditeur : Dar Al Balsam
Année d'édition : 2019
Nombre de pages : 69 p.
Illustration : Couleur
Format : 20 x 13 cm
ISBN : 978-977-617-135-0
Âge de lecture : À partir de 10 ans

Couverture de : [Damas]

Originaire de la ville de Damas, l’autrice, Alaa Morteza, présente l'histoire de la ville où elle a grandi, une ville qui a vu naître sur son sol de multiples civilisations. L’autrice s’appuie sur les recherches d'historiens, d'archéologues et remonte les traces d'une existence qui date de 9 000 ans avant notre ère. Ses illustrations s'inspirent de l’art de la miniature représenté dans les anciens manuscrits.

Tout commence lorsque le jeune Katkatan vient voir sa tante Oum Adnan pour lui demander de lui tricoter une chemise et un gilet. Oum Adnan accepte à condition qu’il réponde à des questions sur la ville d’al-Cham, un nom utilisé couramment pour désigner Damas : où se situe-t-elle ? Qui l'a construite ? Qui lui a donné son nom ? Quel est son climat ? Quelle est sa source principale d'eau ? Où vivent ses habitants ?

Katkatan va se faire aider par plusieurs femmes. Il rend d’abord visite à Oum Fahman, qui lui parle de la localisation géographique de la ville et nomme les prophètes qui y ont séjournés ou qui sont enterrés dans la ville.

Oum Arfan, quant à elle, raconte qui l'a construite, évoquant des légendes et histoires célèbres autour de sa construction. Elle parle des traces archéologiques datant de la préhistoire, puis des Araméens, des Grecs, des Romains, des Omeyyades, citant les églises de la ville et ses mosquées, ses portes et ses rues, et ceci à travers 12 double-pages d'illustrations descriptives.

Quant à Oum Hamdan, elle parle de l'origine du nom al-Cham. Le jeune Katkatan se rend ensuite chez Oum Hassan qui lui parle du climat et Oum Radhouane de l’eau de Damas et de sa principale rivière. Enfin, Oum Joubran lui décrit l'intérieur des maisons damascènes, raconté dans six double-pages d’illustrations.

De retour chez sa tante, Katkatan peut répondre à toutes les questions sur la ville. Satisfaite, elle accepte finalement de lui tricoter sa chemise et son gilet.

En annexe, une liste de mots d'origine araméenne utilisés jusqu’à nos jours et les noms des mois de l’année qui sont d’origine syriaque avec leur sens. Enfin, cet album est enrichi par deux poèmes sur Damas de deux grands poètes arabes qui ont écrit sur la ville, Nizar Qabbani et Mahmoud Darwish.

NH


Étiquettes