Romans — Océan Indien

Coup de cœur

Faka le fugitif

Langue : français

Auteur : Patrick Durville
Illustrateur : Sébastien Gannat
Lieu d'édition : Saline les Bains (La Réunion)
Éditeur : Editions du Cyclone
Année d'édition : 2018
Nombre de pages : 192 p.
Illustration : Noir et blanc
Format : 14 x 21 cm
ISBN : 979-10-94397-10-7
Âge de lecture : À partir de 11 ans
Prix : 12 €

Couverture Faka le fugitif, Patrick Durville

Patrick Durville nous offre un nouveau roman pour adolescents. Faka est un jeune esclave métis né d’une mère esclave et du propriétaire de la plantation sur laquelle il travaille : son regard bleu perçant témoigne de cette filiation. Il est plutôt bien traité jusqu’à la mort de sa mère, quand tout bascule. Faka décide de s’enfuir mais, on le sait, ce n’est pas chose facile lorsque l’on se retrouve esclave et orphelin à tout juste 13 ans. L’action se situe au XVIIIe siècle, on suit le récit des aventures de Faka et des compagnons d’infortune qu’il rencontre au cours de son périple. C’est à la fois un roman d’aventures et un roman historique. Patrick Durville n’est pas un débutant, on le connaît bien et on l’apprécie depuis son premier roman jeunesse, Le roi du Lys, qui a reçu le Prix du livre insulaire d’Ouessant en 2016 dans la catégorie littérature jeunesse. Faka le fugitif est réussi, avec un traitement de la question des esclaves à la fois réaliste et romancé, dont le dénouement heureux facilitera l’approche par un jeune public. À la fin du roman plusieurs pages documentées sur l’histoire de l’esclavage permettent d’aller plus loin. Quelques illustrations complètent le roman sous le crayon de Sébastien Gannat.

CB


Étiquettes