Documentaires — Afrique

Coup de cœur

La Fabuleuse Histoire de l’Empire du Ghana

Langue : français

Auteur : Sylvie Baussier
Illustrateur : Dialiba Konaté
Lieu d'édition : Paris
Éditeur : Seuil Jeunesse
Année d'édition : 2010
Collection : Albums jeunesse
Nombre de pages : 59 p.
Illustration : Couleur
Format : 36 x 26 cm
ISBN : 978-2-02-102942-0
Âge de lecture : À partir de 10 ans
Prix : 19,90 €

dessin de l'empereur assis sur son trône, palais au fond

L’œuvre graphique exceptionnelle du Malien Dialiba Konaté, telle que les éditions du Seuil ont permis de la découvrir en 2002 avec L’Epopée de Soundiata Keita, ou encore les éditions Panama en 2007 avec Une enfance oubliée : Les saisons africaines, est indissociable de sa portée culturelle et historique. En voici une nouvelle preuve avec cette page grandiose de l’histoire africaine. Le cadre du grand format permet que se déroule majestueusement, à la manière d’une fresque, en grandes doubles pages d’images et par le récit de Sylvie Baussier, la « fabuleuse histoire » de l’un des plus grands empires d’Afrique Noire dont l’origine remonte à plus de 2000 ans, celui de l’empire du Ghana, le Wagadou. L’histoire du peuple Soninké, commencée entre le fleuve Niger et le fleuve Sénégal pour s’étendre à partir du IVe siècle jusqu’à l’Atlantique, court sur plusieurs siècles, entre guerre et paix, querelles familiales et destins prodigieux, fondation d’une capitale, et métamorphose d’un enfant en redoutable serpent à sept têtes. Pour prix de la prospérité et de la paix de l’empire, il faudra lui donner en pâture, tous les sept ans, une belle et noble jeune fille jusqu’au jour où des générations plus tard, le tue, tête après tête, un fiancé éperdu. Le pacte sacré est rompu et le malheur alors s’abat sur l’empire qui court à son déclin…

Ce récit où l’histoire prend la dimension du mythe, d’une narration classique et claire, se joue avec aisance des innombrables personnages et péripéties bien qu’en requérant toute l’attention du lecteur de par leur foisonnement. Un travail remarquable nourri par cette démarche revendiquée par l’artiste, liant la tradition orale telle que transmise par la voix des griots dont il est proche, à la fréquentation des sages, des initiés, des historiens et des textes. Les dessins si finement composés, aux couleurs éteintes, avec les textes manuscrits insérés, offrent des tableaux d’une puissance et d’une grâce étrange.

Trois pages de notes illustrées permettent de préciser le contexte historique de cette épopée remarquable. On pourra lui associer un autre bel album paru chez Donniya en 1999, La Légende du Ouagadou-Bida de Modibo Sidibé, illustré par Svetlana Amegangpoé.

ML


Étiquettes