Documentaires — Afrique

Coup de cœur

Lola ya bonobo

Le Paradis des bonobos - République Démocratique du Congo

Langue : français

Auteur : Phot. Sergine Cavigneaux, Anne Vosgien, Luc Jérôme André, Christine d’Hauthuille
Lieu d'édition : Paris
Éditeur : Oka éditions
Année d'édition : 2010
Nombre de pages : 144 p.
Illustration : Couleur
Format : 23 x 16 cm
ISBN : 978-2-9537298-0-1
Âge de lecture : A partir de 10 ans
Prix : 12,90 €

Les bonobos ont 98% de leurs gènes en commun avec l’homme. Ils sont nos plus proches voisins et pourtant nous sommes devenus leur pire prédateur. Traqués pour leur viande ou pour être vendus comme animaux domestiques, ils sont totalement pacifiques et ne peuvent pas se défendre. La scientifique Claudine André a créé en 2003 en République Démocratique du Congo le sanctuaire Lola pour les protéger et les soigner. En lingala, langue du Congo, « lola » désigne l’endroit sacré où l’on n’aura jamais peur, ni faim, ni soif. Aujourd’hui, 52 bonobos y vivent en toute sécurité.

Nous connaissions déjà le livre de Claudine André, Le Paradis des bonobos : le combat d’une femme pour sauver des grands singes. Cette fois, c’est la photographe Christine d’Hauthuille qui s’est passionnée pour ces singes et nous présente un recueil de magnifiques photos aussi drôles qu’attachantes. Nous suivons avec beaucoup de plaisir la vie de ces bonobos à Lola, depuis la nursery où les petits sont élevés par des mamans humaines, jusqu’à l’enclos des adultes où la devise est « faites l’amour pas la guerre » ! On partage leurs gestes quotidiens, avec parfois un certain trouble tant la ressemblance avec l’homme est frappante. Quelques photos présentent les environs du sanctuaire : production maraîchère, flore locale, présentation de Kinshasa…

Le format à l’italienne et la couverture souple se prêtent bien au contenu, on feuillette volontiers le livre avant d’y plonger pour une lecture plus approfondie. La mise en pages est simple, le texte se limite à quelques phrases purement informatives qui viennent légender les photos, et tout cela fonctionne très bien : l’essentiel est dit et le lecteur le retient. Le résultat final est très réussi, à la fois tendre et drôle, et vraiment passionnant.

MM