Livres d’images — Afrique

Coup de cœur

Mouna va à l’école

Langue : français

Auteur : Aminata Hien Fofana
Illustrateur : Claude Adjaka
Lieu d'édition : Cotonou
Éditeur : Ruisseaux d’Afrique
Distributeur : Serendip livres
Année d'édition : 2017
Collection : La libellule
Nombre de pages : 24 p.
Illustration : Couleur
Format : 22 x 17 cm
ISBN : 978-99919-2-763-3
Âge de lecture : À partir de 6 ans
Prix : 1800 F CFA (Bénin), 2000 F CFA (Afrique), 5 € (France)

Visage d'une jeune fille au premier plan. Au fond la cour de l'école.

C’est la rentrée à Dora, village à l’ouest du Burkina Faso. Mouna, 9 ans, a envie d’aller à l’école comme les autres enfants de son âge. Mais sa mère souhaite plutôt de l’aide pour puiser de l’eau et laver le linge… Mouna ose suivre les autres enfants jusqu’à à l’école, les observe dans la cour et s’approche de la fenêtre de la classe pour mieux comprendre ce qui s’y passe quand elle est repérée par la maîtresse, qui la somme de quitter les lieux car elle n’est pas inscrite. Mouna s’assoie alors à côté de la cantine et verse toutes les larmes de son corps…  Un groupe de femmes la repère et prend en main son destin. D’abord, l’une d’elles accompagne Mouna chez elle et parle avec sa mère, qui lui propose de revenir le soir voir son mari. Ce que la dame fait, avec deux messieurs qui expliquent au papa l’importance pour filles et garçons de savoir lire et écrire et proposent l’aide de l’association des mères-éducatrices pour l‘inscription - y compris pour l’obtention (payante) de l’extrait d’acte de naissance, nécessaire à l’inscription. Le père de Mouna réfléchit et accepte : Mouna « Kounnadia » (chanceuse) est alors inscrite et son papa l’amène à l’école sur son vélo ! 

Un nouvel album pour sensibiliser à la nécessaire scolarisation des filles – car des Mouna, il y en a toujours énormément à travers le monde… Un album délicat, très réussi, qui montre que chacun a ses raisons pour agir comme il ou elle le fait, qui donne des arguments clairs tout en mettant en valeur le rôle important des associations de mères éducatrices (présentées en fin de volume). Jolies illustrations couleur de Claude Adjaka.

DS et VQ