Vie du livre

Dodo vole, d’Antananarivo à Francfort

20 novembre 2017

Propos recueillis par Laurence Hugues

En 2017, la Foire du livre de Francfort a mis à l’honneur la langue française. Dodo vole – maison d’édition malgache pour la jeunesse - était l’un des vingt éditeurs d’Afrique et d’Haïti qui, pour la première fois, y ont partagé un stand. Laurence Hugues, directrice de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, interroge Johary Ravaloson autour de cette expérience au sein de la plus importante foire éditorial du monde.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Lire pour atténuer les effets de la guerre : la section libanaise d’IBBY milite pour la lecture des enfants

16 novembre 2017

Propos recueillis par Hasmig Chahinian

 

Créée au début de la guerre du Liban, en 1975, la section libanaise d’IBBY (International Board on Books for Young People) a une longue expérience dans le domaine de la bibliothérapie et l’utilisation des livres comme outils pour atténuer les effets des traumatismes à travers des séances de lecture et de partage avec les enfants. Cette expérience est actuellement mise à profit pour répondre aux besoins des enfants syriens et palestiniens réfugiés au Liban. LBBY (Lebanese Board on Books for Young People) est la plus ancienne section d’IBBY au Moyen-Orient. Shereen Kreidieh, sa présidente, a répondu à nos questions.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Construire des ponts entre les mondes

25 juillet 2017

Par Morgane Vasta

Retour sur la journée européenne “Bridging Worlds: reaching out to young Refugees with books and stories” [construire des ponts entre les mondes : toucher les jeunes réfugiés grâce aux livres et aux histoires]

› Accédez à l'intégralité de l'article


Wameed, un projet qui donne une voix à ceux que l’on réduit au mot de “réfugiés”

20 juillet 2017

Par Rémy Dahi

Tout a commencé début 2016, lors de ma rencontre avec Tarafa Sahloul. Franco-syrien comme moi, il est présent dans le rap depuis plus de quinze ans. Ensemble, nous souhaitions nous impliquer à notre manière dans le sort de notre peuple. Tarafa avait été à l’initiative du projet Amal, un album instrumental enregistré par les meilleurs compositeurs hip-hop français ; toutes les recettes de cet album avaient été reversées à l’association syrienne A Syrian Dream, qui déploie des programmes éducatifs auprès des jeunes réfugiés syriens en Turquie.

› Accédez à l'intégralité de l'article


100 livres pour la jeunesse en arabe

24 mars 2017

Par

Voici une sélection de 100 livres en arabe pour la jeunesse publiés dans les différents pays du Monde arabe. Elle dresse un panorama d’une littérature qui connaît un véritable essor depuis une vingtaine d’années, en proposant des ouvrages de qualité souvent récompensés par des prix internationaux. Réparti par genre, classé par ordre alphabétique de titre, ce choix d’ouvrages inclut aussi quelques traductions vers l’arabe de livres initialement publiés dans d’autres langues, dans l’optique de créer des passerelles entre les langues et les cultures.

Cette sélection a été réalisée par le Comité de lecture Monde arabe de la revue Takam Tikou, qui réunit des professionnels de différents horizons (BnF, IMA, Bibliothèques de la Ville de Paris).

Télécharger 100 livres pour la jeunesse en arabe en pdf en français.

Une traduction en anglais est également disponible sous le titre 100 books for children and young people in Arabic
, téléchargeable en pdf.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Pour une reconnaissance et une visibilité du livre camerounais pour la jeunesse

22 mars 2017

Par Cédric Christian Ngnaoussi Élongué, Université Senghor, Alexandrie

Si dans certains pays du monde l’importance du livre pour la jeunesse est reconnue et beaucoup est fait pour en favoriser le développement et l’accès, dans bien d’autres pays ce n’est pas encore le cas. Christian Élongué, étudiant à l’Université Senghor d’Alexandrie en Égypte, a mis cette question au centre de sa vie professionnelle. Il présente ici son projet et la première étape vers sa réalisation : un état de lieux de la littérature camerounaise pour la jeunesse.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Etranges îles: rencontre avec l'illustratrice Solen Coeffic

13 mars 2017

Propos recueillis par Corinne Bouquin

Solen Coeffic est une jeune illustratrice d’albums pour enfants qui sait s’inspirer de ses rencontres avec les enfants mais aussi avec des adultes pour raconter des histoires que le jeune public apprécie.  La publication de son dernier album sensible et poétique L’Étrange nuit de Mahiya est l’occasion de s'entretenir avec elle et de mieux comprendre son travail.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Une lueur d'espoir en enfer

09 novembre 2016

Par Bodour Al Qasimi

Les éditeurs ont-ils un rôle à jouer dans l’accès aux livres et à la lecture des enfants vivant dans des zones de conflit, ou pris dans les flux migratoires ? N’est-ce pas plutôt l’apanage des bibliothèques et des organismes de promotion de la lecture ? La Sheikha Bodour al Qasimi, fondatrice de la maison d’édition Kalimat et de la section émirienne d’IBBY, et membre du comité exécutif de l’International Publishers Association, est catégorique : les éditeurs doivent s’engager concrètement en faveur de la littératie1, notamment auprès des populations qui en ont le plus besoin. Elle nous livre ici un appel personnel et militant.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Les dessins animés égyptiens : des débuts prometteurs aux défis actuels

16 mars 2016

Par Ahmed Fawzi

L’Égypte a été pionnière dans la production de dessins animés dans les pays arabes, dans les années 1930. Après avoir connu un âge d’or qui a rayonné sur l’ensemble du Monde arabe, cet art fait face aujourd’hui aux mêmes défis que ceux rencontrés par l’édition de livres pour la jeunesse. Les questions relatives au choix de la langue, comme celle de créer en arabe dialectal du pays ou en arabe standard moderne, les enjeux d’une production locale en prise avec une littérature importée en masse de l’étranger, l’ancrage à définir entre tradition et modernité, le poids des choix culturels de l’État, sont clairement des problématiques communes aux deux domaines. Ahmed Fawzi, créateur engagé de dessins animés, apporte un éclairage édifiant sur l’histoire de cet art en Égypte, les difficultés actuelles et les perspectives d’un avenir potentiellement enthousiasmant.

› Accédez à l'intégralité de l'article


D'hier à demain : La littérature pour la jeunesse d’Afrique du Sud a pris son envol

10 novembre 2015

Par Jay Heale

La littérature sud-africaine pour la jeunesse est la plus prolifique du continent. Voici un panorama de son développement, de l’époque de l’apartheid jusqu’à aujourd’hui, par un grand spécialiste, Jay Heale. Points forts, auteurs marquants, problématiques actuelles, initiatives pour donner accès à cette littérature aux jeunes… Si ce texte – communication présentée au congrès de l’IFLA au Cap en août 2015 – se centre sur la production en anglais, il aborde également la publication dans les autres dix langues officielles depuis l’avènement de la démocratie en 1994.

Le texte de Jay Heale est suivi d’une bibliographie des livres pour la jeunesse d’auteurs sud-africains traduits en français.

› Accédez à l'intégralité de l'article