Vie du livre

« La lecture est un droit fondamental pour tous »

24 novembre 2014

Propos recueillis par Hasmig Chahinian

Wally de Doncker, auteur engagé, est un fervent défenseur du droit de chaque enfant au livre et à la lecture. Membre de l'Union internationale pour les livres de jeunesse (International Board on Books for Young People, IBBY) depuis 21 ans, il a fait partie du Comité exécutif de cet organisme de 2008 à 2012, et a assumé le rôle de vice-président de 2010 à 2012. Wally de Doncker a été élu Président d’IBBY au Congrès international de septembre 2014 au Mexique. Rencontre avec un militant d’IBBY.

› Accédez à l'intégralité de l'article


« Lire en fête » à Tlemcen en Algérie

16 avril 2014

Par Nadia Touil

La troisième édition du festival national « Lire en fête » qui propose un ensemble de manifestations autour du livre, s’est déroulée à Tlemcen du 1er au 15 septembre 2013. Ce qui frappe dans cette initiative, c’est l’implication de tous ceux qui travaillent au quotidien pour faire vivre le livre et la lecture dans cette région du Nord-Ouest de l’Algérie : bibliothécaires, enseignants, auteurs, éditeurs, libraires, associations, conteurs… Pendant ces deux semaines, chacun pouvait trouver matière à réfléchir, à se cultiver et à se distraire.

› Accédez à l'intégralité de l'article


De Simenon au pays dogon, itinéraire d’un voyageur

07 avril 2014

Par Raphaël Thierry

Le grand Moussa Konaté nous a quittés en novembre dernier. Ecrivain, éditeur, promoteur du livre, il a toujours donné à la littérature pour la jeunesse une place de choix, tant comme auteur que comme directeur de collection, comme le montre le catalogue de sa maison d’édition, Le Figuier.  Il a créé des albums de contes en langues maternelles maliennes puis, parmi d'autres, des collections documentaires phare, Métiers d’Afrique et Voyage jeunesse, mettant en valeur les savoir-faire traditionnels et des hauts lieux de la culture malienne. Son exigence de qualité dans la documentation, l’illustration et la fabrication allaient de pair avec un souci de rester au plus près de l’enfant... Raphaël Thierry retrace ici avec sensibilité le parcours de cet homme intimement engagé dans la littérature, une très grande figure du livre africain pour la jeunesse.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Quelle présence du livre africain pour la jeunesse à l’international ?

09 décembre 2013

Par Laurence Hugues

L'Alliance internationale des éditeurs indépendants mène des actions concrètes pour la distribution, la présence dans les salons, la cession des droits... ; elle élabore des  recommandations et des outils professionnels.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Le deuxième congrès régional d’IBBY/ UNISA en Afrique

26 novembre 2013

Par Akoss Ofori-Mensah

Le deuxième congrès régional IBBY Afrique1/ UNISA2 s’est tenu à Pretoria, à l’Université d’Afrique du Sud, les 16 et 17 septembre 2013. Il a été organisé par le Professeur Thomas van der Walt et son équipe. La première édition avait eu lieu à Polokwane, en Afrique du Sud, du 31 août au 2 septembre 2011 ; elle avait fait l’objet d’un compte-rendu dans Takam Tikou.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Un auteur pour la jeunesse au congrès régional d’IBBY à Sharjah

19 août 2013

Par Fatima Sharafeddine

En août 2012, durant le Congrès d’IBBY à Londres, j’ai été invitée, en tant que membre de LBBY (IBBY Liban), à participer à une réunion des sections nationales d’IBBY de la région Asie Centrale et Afrique du Nord (CANA). Les graines du premier congrès IBBY de la région CANA ont été plantées à ce moment-là. L’organisatrice allait être la section émirienne d’IBBY basée à Sharjah. Le titre du congrès a été choisi, des idées enthousiastes concernant la mise en place ont été proposées. Je me disais, au fond de moi, que tout ceci était bien beau, mais est-ce que cela pouvait réellement avoir lieu dans un futur proche ?

› Accédez à l'intégralité de l'article


Le passage du conte au livre

11 juillet 2013

Par Mimi Barthélémy

 

Mimi Barthélémy nous a quittés le 27 avril 2013. Elle avait écrit pour le dossier du numéro 11 de Takam Tikou : « La Caraïbe et le livre de jeunesse » un article très intéressant sur le passage du conte au livre. Le publier à nouveau dans cette édition de Takam Tikou en ligne est l’occasion de faire résonner  à nouveau ses mots : « Conter et écrire c’est s’engager, prendre la parole, prendre la plume ou la « souris » pour affirmer son appartenance à une culture, à un monde, à une époque. C’est nommer les choses. C’est dire j’existe, je suis vivant, je suis moi, unique et solidaire de l’ensemble ».

› Accédez à l'intégralité de l'article


« Messieurs dames la société… »

11 juillet 2013

Par Praline Gay-Para

 

Mimi Barthélémy nous a quittés le 27 avril 2013. Nous gardons son sourire, le souvenir de ses beaux spectacles et tout ce qu’elle a laissé, ses livres de contes, de chansons, d’écriture théâtrale, ses enregistrements…
Nous avons demandé à son amie Praline Gay-Para de bien vouloir lui rendre hommage. Nous l'en remercions.

› Accédez à l'intégralité de l'article


L’association Afrilivres en plein essor : un nouveau site Internet

20 juin 2013

Par Raphaël Thierry

Les livres non scolaires disponibles de vingt-neuf éditeurs d’Afrique subsaharienne sont désormais présentés sur un nouveau site : un outil précieux pour la diffusion de ces catalogues très riches en ouvrages jeunesse.

› Accédez à l'intégralité de l'article


La Fête du livre jeunesse en Haïti a 11 ans

05 décembre 2012

Par Lourdine Altidor Marsan

La Fête du livre jeunesse est un événement créé par les éditeurs haïtiens et d’autres professionnels afin de rendre accessibles les livres aux enfants et d’encourager la production littéraire locale pour la jeunesse qui se développe depuis une vingtaine d’années.

Cette journée dédiée à la vente de livres pour la jeunesse et à l’animation pour les enfants montre l’implication des auteurs, illustrateurs et éditeurs pour le jeune public. Comment cette initiative a-t-elle été prise ? Quelles en sont les retombées ? Quelle importance a-t-elle pour les enfants et leurs parents, pour les enseignants et les bibliothécaires ?

› Accédez à l'intégralité de l'article