Accueil

Takam Tikou

La revue du livre et de la lecture des enfants et des jeunes / Afrique - Monde Arabe - Caraïbe - Océan indien

Dossier 2021

L'édition solidaire

Concevoir des livres ensemble, partager des projets, mutualiser les coûts, faciliter la circulation des écrits, rendre le livre abordable et accessible à tout un chacun : des maisons d'édition coéditent solidairement des livres et engagent dans leur démarche l'ensemble des acteurs de la chaîne du livre. Une belle façon de garantir la bibliodiversité... Depuis 20 ans, l'Alliance internationale des éditeurs indépendants milite pour l'édition solidaire à travers un réseau de partenaires engagés. C'est donc tout naturellement que nous avons choisi de réaliser ce dossier en collaboration avec cette structure militante.

Dans ce dossier, nous vous proposons de découvrir les principes de l'édition solidaire à travers des exemples concrets, des interviews et des témoignages d'acteurs de la chaîne du livre engagés dans cette démarche. Des ressources pratiques permettront d'aller plus loin dans la découverte - et peut-être la mise en place - d'une démarche éditoriale solidaire, en ces temps de pandémie où le livre est plus que jamais nécessaire et où le secteur de l'édition est touché de plein fouet par la crise économique.

› Accédez au sommaire de l'édition

› Accédez à tous les dossiers

TAKAM TIKOU

Mars 2021

Photographie de Viviana Quiñones

C’est avec une grande émotion que nous publions cette nouvelle édition de Takam Tikou, la première après le décès de notre collègue et amie Viviana Quiñones, co-fondatrice, avec Marie Laurentin, de notre revue.

Responsable de l’Afrique au sein du secteur international du CNLJ, Viviana était une militante du livre et de la lecture. Son engagement en faveur de la promotion du livre africain pour la jeunesse était entier, passionné. Elle savait défendre les idées qui lui tenaient à cœur, rassembler les personnes autour d’elle et partager, transmettre sa passion pour le livre jeunesse, à travers les formations sur le terrain ou les articles de Takam Tikou. Les témoignages de soutien que nous avons reçus des acteurs du livre en Afrique, qu’elle chérissait,  ou de ses collègues de l’IFLA, instance dans laquelle elle s’était engagée, ont illustré l’impact que Viviana a eu sur celles et ceux qui l’ont côtoyée. Son engagement continuera donc à porter des fruits.

Nous dédions cette édition de Takam Tikou à Viviana. Ce dossier sur l’édition solidaire lui aurait sûrement beaucoup plu, elle qui militait pour la bibliodiversité. Et elle aurait été ravie de constater que le travail du comité Afrique continuait toujours, et qu’une nouvelle bibliographie était proposée, parallèlement aux autres bibliographies des 4 mondes de Takam Tikou.

› Accédez à l'intégralité de l'éditorial


Bibliographies des 4 mondes

Afrique
Illustration d'Irina Condé extraite de "ll était une fois… La Forêt sacrée". Nicolas Condé. Ganndal, Ruisseaux d’Afrique, Éburnie, Ntsame, Elondja, Graines de Pensées, 2020

Notre comité de lecture Afrique s'est réuni pour certaines en présentiel, pour d’autres par visioconférence, pour examiner les nouveaux titres qui ont pu lui parvenir, malgré un contexte toujours difficile pour l'édition et la diffusion du livre en Afrique. Nous sommes néanmoins très heureux de voir réédités et enrichis des titres de qualité, comme L'amour, le sexe ! Qu'en penses-tu ? : les jeunes à l'heure du sida, d'Anne Cailloux, publié par le Bureau d'études et de recherches pour la promotion de la santé de la République Démocratique du Congo. Encourageante aussi, la pratique de coéditions entre éditeurs africains, comme pour ll était une fois… La Forêt sacrée de Nicolas Condé, qui allie les éditions Ganndal à Conakry (Guinée), Ruisseaux d’Afrique à Cotonou (Bénin), Éburnie à Abidjan (Côte d’Ivoire), Ntsame à Libreville (Gabon), Graines de Pensées à Lomé (Togo) et Elondja à Kinshasa (RDC) !

› Accéder à la bibliographie de l'Afrique

› Téléchargez la bibliographie de l'Afrique au format PDF

Monde Arabe
Illustration de Fadi Adleh extraite de [Quand les dodos se sont envolés]  عندما طارت الدودو. Dar al-Hadaek, 2018

L’édition jeunesse dans le Monde arabe subit de plein fouet l’impact de la pandémie du COVID-19. Certaines publications ont été reportées, d’autres ne nous sont pas parvenues, suite à la fermeture des frontières. Nous avons cependant tenu à vous proposer une sélection parmi les ouvrages que nous avons reçus en PDF ou en « papier ». Et les coups de cœur ne manquent pas dans ce choix ! Ces beaux ouvrages illustrent, encore une fois, la qualité et la diversité de l’édition jeunesse dans le Monde arabe, à un moment où le livre est, plus que jamais, un besoin vital.

Laissez-vous porter par ces livres choisis pour vous par notre Comité de lecture Monde arabe. Nous espérons que vous aurez autant de plaisir à découvrir ces ouvrages que nous ! Bonnes lectures !

› Accéder à la bibliographie du Monde Arabe

› Téléchargez la bibliographie du Monde Arabe au format PDF

Caraïbe
Fables et fariboles de commère Boursatabac pour tout le monde, Saint-Denis  (La Réunion) : Éditions Orphie, 2020

De mois en mois la situation sanitaire évolue peu et nous laisse privés de sociabilité, de partages culturels. Heureusement que la littérature est toujours présente pour nous permettre de nous évader ! Revenir aux contes, aux fables, pour mieux connaître son histoire, son patrimoine, c’est un des défis de cette sélection, et il est réussi ! Sans oublier le remarquable album Insya veut danser le léwòz, proposé par deux jeunes et talentueuses auteures, projet que je vous invite à découvrir dans la rubrique Vie du livre. Belles découvertes à tous !

› Accéder à la bibliographie de la Caraïbe

› Téléchargez la bibliographie de la Caraïbe au format PDF

Océan Indien
Le dernier dodo, de Eric Boulogne, ill. Loren Bes. Saint-Denis (La Réunion), Orphie, 2020

De mois en mois la situation sanitaire évolue peu et nous laisse privés de sociabilité, de partages culturels. Heureusement que la littérature est toujours présente pour nous permettre de nous évader avec le magnifique roman de Gabrielle Wiehe, Vent d’Est. Mais la bibliographie proposée dans ce numéro de Takam Tikou ouvre aussi sur des réalités historiques plus difficiles mais que nul ne doit ignorer : la destruction de la nature par l’homme, ou la question du déplacement des enfants de la Réunion. Le livre et la lecture sont là pour nous ouvrir au monde et la remarquable édition de l’ouvrage de Philippe Brasseur, coédité par 11 éditeurs redit l’importance de travailler tous ensemble à la diffusion de l’écrit auprès des plus jeunes ! Mais je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir ce projet dans notre dossier sur l’édition solidaire. Belles découvertes à tous !

› Accéder à la bibliographie de l'Océan Indien

› Téléchargez la bibliographie de l'Océan Indien au format PDF


Vie des bibliothèques

Adiós Viviana...

Photographie de Viviana Quiñones

Nous avons appris avec une immense tristesse la nouvelle de la mort de notre collègue et amie Viviana Quiñones, tenue éloignée de la BnF - Bibliothèque nationale de France par une longue maladie depuis plus de deux ans.


De Marrakech à Bagdad. Illustrations du Monde arabe

Photographie de Jochen Weber

En dépit de l'importance culturelle et politique et de l'étendue territoriale du Monde arabe, la littérature pour la jeunesse en langue arabe n’est que très peu visible en Allemagne. Les livres pour enfants, leurs auteurs et leurs illustrateurs sont à peine remarqués et très rarement traduits en allemand. C’est la raison pour laquelle la Bibliothèque internationale pour enfants, aidée par la Ville de Munich, a lancé un projet centré sur la littérature pour la jeunesse en langue arabe. La bibliothèque a ainsi publié deux brochures, en 2018 et 2019, incluant des présentations critiques courtes et des informations bibliographiques de 40 titres contemporains dans chaque publication.


› Toute la vie des bibliothèques

Vie du livre

« Insya veut danser le léwòz », histoire d’un succès

Couverture de Insya veut danser le léwòz

C’est à la fin de l’année 2020 que les enfants de la Guadeloupe, leurs parents et les professionnels de la lecture ont pu découvrir un bel album : Insya veut danser le léwòz. Le succès a été tout de suite au rendez-vous. Mais cette publication est le fruit d’une longue histoire !

 

 


Continuer coûte que coûte !

Photographie de Sarah Rolfo

La pandémie de la COVID-19 et la situation sanitaire actuelle impactent le quotidien de nombreux professionnels dans divers secteurs. Le monde du livre et de l’édition en subit aussi de plein fouet les conséquences. Comment cette situation exceptionnelle a-t-elle été vécue par les éditeurs jeunesse du Monde arabe et quelles solutions ont-ils pu mettre en place pour surmonter cette crise ?


Face au COVID-19, l’édition jeunesse africaine s’adapte, innove et ne lâche rien !

Photographie d'Elodie Malanda

On y avait prédit une hécatombe – finalement, à ce jour, l’Afrique est le continent qui s’en est le mieux sorti face au Covid-19. Néanmoins, si l’Afrique subsaharienne est loin derrière l’Europe et les États-Unis en termes de pertes humaines, elle n’a pas pour autant été épargnée par la pandémie. Comme partout ailleurs, un lourd tribut économique a pesé sur tous les secteurs, entre autres celui de l’édition. Les maisons d’édition jeunesse d’Afrique francophone traversent une période d’autant plus difficile qu’auces cinq éditeurs et éditrices jeunesse ont bien voulu nous parler de l’impact du Covid-19 sur leur travail, mais aussi de leurs stratégies pour y faire face et de leurs visions d’avenir pour leurs maisons d’édition respectives.une mesure d’aide à l’industrie du livre n’y a encore été mise en place.


› Toute la vie du livre